• Paul: la rue Augusta à Lisbonne sent le pain

    Posted on mai 3, 2016 by in Actualités

     

    Spécialisée dans le pain et la pâtisserie française, la nouvelle boulangerie du centre-ville de Lisbonne propose différentes variétés de pains tels que le pain à l’ancienne, aux six céréales ou aux deux olives

    Boulangerie Peul Lisbonne – Portugal

    L’odeur du pain frais fait ralentir le passage des passants – devant le 142 rue Augusta, à Lisbonne. C’est ici que fonctionne, depuis la fin de Février 2016, La pâtisserie Paul. L’enseigne Paul a été créé en 1889 par Charlemagne Mayot, avec une toute petite boulangerie tout près de Lille, dans le nord de la France, qu’il exploitait avec sa femme. Cette enseigne compte aujourd’hui plus de 500 boulangeries dans environ 30 pays.

    la-patisserie-francaise-portugal

    Il sont arrivés à Lisbonne en Juillet de l’année dernière, d’abord installés dans l’aéroport de Portela, à l’initiative du groupe de restauration Moiagest.

    Dans la Rua Augusta, les deux vitrines bien remplies ne trompent pas : cette maison est spécialisée dans la fabrication de pain et pâtisseries à la française . « Le pain est notre élément fort, et l’âme de Paul» , souligne le directeur, Luis Viegas.

    De l’usine, sortent tous les jours des fournées de pains aux différentes saveurs telles que le pain à l’ancienne (fabriqué à partir de farine, de levure et de sel), celui aux six céréales (à base de farine d’orge, d’avoine, de maïs, de graines de sésame et de graines de pavot), ou encore celui aux deux olives (noires et vertes).

    Des flûtes et baguettes paulettes sont à ramener à la maison, sous le bras ou à manger sur place sur les quelques tables de disponibles, et peuvent être garnis de poulet, de fromage ou de jambon, et bien d’autres ingrédients encore.

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

    Les spécialités sucrées comme les pâtisserie ou les viennoiserie sont disposées tout le long du comptoir: pain au chocolat, croissants au beurre, tartelettes à la framboise, au chocolat ou au citron, le fameux éclairs chocolat ou café, ou religieuses sont quelques-unes d’entre elles, pour le plaisir des yeux et des papilles, des saveurs française retrouvées et d’une petite pause « gourmande » bien méritée à savourer sans se presser.

    Un grand nombre de français installés en Algarve rêveraient de pouvoir s’installer eux aussi à une terrasse Paul, un dimanche après-midi. Peut-on espérer que l’Algarve se soit sur la liste de l’un de leurs prochains points de vente ?