• Portimão reçoit 20 millions d’euro pour renforcer l’accostage des paquebots de croisières en Algarve

    Posted on décembre 17, 2016 by in Actualités

     

    Le port de Portimão reçoit 20 millions d’euro pour renforcer l’accostage des paquebots de croisières, Faro devient une cour de récrée !

    Les travaux dans le canal de navigation intérieur, les quais et le terminal du port de Portimão vont enfin commencer ! Comme indiqué par la Ministre Maritime, le 16 décembre dernier. Près de 20 millions d’euro d’investissements publiques seront déployés, pour réhabiliter le port de Portimão et espérer enfin accueillir comme il se doit les passagers des paquebots de croisières.

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

    La cérémonie de constitution de la Commission Installatrice de nouvelles entités « Ports de l’Algarve » (constituição da Comissão Instaladora da nova entidade «Portos do Algarve») a réuni le 16 décembre dernier à l’auditorium du Musée de Portimão, la Communauté Intercommunale de Algarve (AMAL), Docapesca et l’administration du port de Sines et de l’Algarve (APS : Administração dos Portos de Sines e do Algarve).

    Une auditorium affichant complet : Entreprises, Autorités Maritime, Ministre Maritime, Ministre Adjoint à la Présidence, Président de l’Association des Municipes de l’Algarve et Madame le Maire de Portimão étaient présent ce jour là pour signer le Protocole de création des « Ports de l’Algarve » (protocolo para a criação da « Portos do Algarve »), entité qui aura la gestion des ports et marines de la région de l’Algarve.

    La Ministre Maritime, Ana Paula Vitorino, s’est déplacée personnellement à Portimão pour annoncer officiellement la fusion des administrations des ports de Sines et de l’Algarve, et révéler aussi les intentions gouvernementales relatives aux ports de l’Algarve.
    Les paquebots vont pouvoir accoster à Portimão - Algarve

    Ana Paula Vitorino, Ministre Maritime, soulignait ainsi qu’en principe, concernant la ville de Portimão, il est prévu de mettre l’accent sur la partie « croisières » à moins qu’il n’y ait encore des changements définis par la région.

    Une plus grande attention sera portée en effet sur l’accostage des paquebots de croisières, dont l’objectif est de plus que tripler le nombre de passagers avant 2030.

    Ce que la Ministre classifie comme un «investissement massif» dans le port de Portimão, sera achevé « d’ici 2020 », selon le calendrier dores et déjà prédéfini :

    • en 2017 et 2018, la réalisation d’études et de projets,
    • entre 2019 et 2020, l’exécution des travaux dans le canal.

    et les infrastructures continueront de plus à maintenir le Port Commercial.

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

    Les travaux du canal de navigation intérieur, ceux du bassin de manœuvres, des quais et du terminal portuaire de Portimão vont démarrer.

    Au total, « près de 20 millions d’euro d’investissement. Un investissement pour la majeure partie financé par des fonds nationaux (Port de Sines) et l’autre partie, par les fonds de la Communauté Européenne (COMPETE), comme l’annonçait hier, la Ministre maritime.

    Selon les données qui ont été présentées, le port de croisières de Portimão prévoit de recevoir des paquebots de croisières allant jusqu’à 272 mètres de long.

    Les travaux prévus consistent à étendre le canal d’accès de 230 à 250 mètres, élargir le bassin de rotation de 485 à 500 mètres et creuser en profondeur jusqu’à -10 m ZH. D’autres interventions sont prévues également comme celles qui sont prévues sur la jetée de la marine pour assurer le dragage et la création de deux fronts de quai de 330 et 180 mètres.

    En améliorant les conditions d’accessibilité et de capacité de réception des frets et navires de croisières du port de Portimão, ils estiment qu’il y aura des «impacts sur l’économie locale et régionale » de 17,1% (soit près de 22,4 millions euros) :

    • une augmentation de 165.000 passagers annuels (passant de 15 mille passagers à l’heure actuelle à 180 000 entre 2030/2035)
    • une augmentation des escales de 140 par an (passant ainsi de 50 escales actuelles à 190 entre 2030/2035).

    Cette heureuse nouvelle devrait donner de nouvelles perspectives pour en cette fin d’année et annoncer une année 2017 prometteuse. La ville de Portimão devrait ainsi se re dynamiser et inciter de nouveaux projets d’investissement, notamment dans le centre ville historique, qui s’était peu à peu complètement dégradé et dépeuplé.

    La « Rue des Commerces » ou la « Rue Directe » devrait prochainement voir jaillir de nouveaux des commerces d’enseignes de marque pour attirer de nouveaux les touristes étrangers ; les différents quartiers, comme la « Zone Ribeirinha » voir fleurir de nouveaux les grues « ici et là » dues aux nouveaux projets de constructions ou de réhabilitation des quartiers anciens, laissés à l’abandon pendant de trop nombreuses années et ainsi permettre la restauration de l’hôpital ou des vieux bâtiments d’architecture, qui méritent eux aussi d’être repris en mains et de se refaire une nouvelle jeunesse, ou bien des routes, de l’entrée de la ville, des ponts et des espaces publiques (écoles, crèches, maisons de retraite..), laissées en suspend pendant la période de crise… ou d’autres projets tout aussi prometteur comme de celui-ci voir enfin le jour :

    Portimão n’a donc pas fini de faire parler d’elle et devrait redevenir à terme celle qu’elle a toujours été :

    La principale ville touristique de l’Algarve

    déjà bien connue par les médias internationaux pour sa magnifique plage de sable fin ‘Praia da Rocha » surnommée « la Californie Européenne ».

    on aime aussi : Portimão, une ville aussi agréable qu’abordable