• PORTUGAL : Destination à la mode

    Posted on novembre 25, 2017 by in Actualités

     

    Les relations économiques et politiques entre le Portugal et la France se sont rétrécies ces dernières années. Le rythme des investissements a résisté aux années de crise et à l’augmentation du tourisme et le nombre de résidents a consolidé la tendance: pour la France, le Portugal est à la mode.

     

    Les grandes entreprises misent sur le Portugal

    Les relations entre le Portugal et la France se sont rétrécies ces dernières années, non seulement économiquement mais aussi socialement et politiquement. L’augmentation constante de l’investissement et du commerce a été soutenue par la croissance du nombre de Français qui visitent le Portugal, mais aussi par le nombre de ceux qui sont devenus résidents.

    Au cours des années où le Portugal a été soumis à programme d’assistance économique et financière – sous l’égide de la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international – entre 2011 et 2014, le poids relatif des investissements français au Portugal ont augmenté, ce qui contraste avec la chute de l’investissement espagnol, traditionnellement plus robuste qu’au Portugal. L’investissement des entreprises françaises a progressé de 2,5% sur cette période, tandis que celui des entreprises espagnoles a diminué de 26%, selon l’étude « Marca Portugal: la contribution des entreprises françaises » présentée cette année.

    Des exemples de ces mouvements ont été l’acquisition d’ANA – Airports et Air Navigation par Vinco en 2012, pour 3 milliards d’euros, et l’achat de PT Portugal par Altice, déjà en 2015, pour 7,4 milliards d’euros. Ceux-ci sont rejoints par d’autres sociétés leaders dans leurs secteurs, tels que Auchan, Intermarche et FNAC, dans la distribution ; Faurecia, Renault et Peugeot, dans les transports; et Teleperformance ou BNP Paribas, dans les services. En effet, les données 2015 montrent qu’en matière de valeur ajoutée brute (VAB), la France est leader dans les domaines du commerce, du transport et du stockage, de l’information et de la communication.

    La même étude indique que les filiales françaises au Portugal sont celles qui génèrent le plus d’argent et que la France est le premier contributeur en matière de valeur ajoutée brute (VAB), bien qu’elle ait moins d’entreprises que l’Espagne, partenaire historique au Portugal, dont les filiales génèrent le plus d’argent, selon les données de ces 14 dernières années.

    Les entreprises espagnoles restent en tête de certains indicateurs, mais les entreprises françaises sont déjà le deuxième en nombre d’entreprises (582), le nombre de travailleurs (61 598 emplois) et le chiffre d’affaires annuel (14 274 millions d’euros).

    Selon les données encore au premier trimestre 2016, la France est le premier investisseur étranger en termes d’investissements indirects et le cinquième en investissement direct. En 2015, l’investissement français était de huit milliards d’euros.

    En outre, l’année dernière, les exportations portugaises de biens et services vers la France ont augmenté de 7,8% par rapport à 2015, dépassant 10 milliards d’euros et faisant de la France le deuxième marché le plus important pour les exportations portugaises.

    En revanche, les importations de biens et services en provenance de France ont augmenté de 6,7%, dépassant les 6 milliards d’euros, ce qui en fait le troisième fournisseur important au Portugal.

    Pourquoi investir aujourd’hui au Portugal ? from EJAN PROPERTY on Vimeo.

    Tourisme et résidents en croissance

    La culture, la qualité de la vie et la proximité géographique sont les principales attractions considérées par les Français lorsqu’ils regardent le Portugal. Cela ajoutera à la perception de la sécurité, surtout après les attentats terroristes en France, dans d’autres pays européens et dans les destinations touristiques – notamment au Moyen-Orient – fréquentés par les citoyens des pays occidentaux.

    Le nombre de touristes français ayant visité le Portugal l’an dernier aura atteint 1,3 million de personnes. L’ambassadeur de France à Lisbonne, Jean-Michel Casa, affirme même que le Portugal est le «pays à la mode» en France. Et cet appétit n’est pas épuisé dans le flux touristique: le nombre de Français résidant au Portugal a augmenté. L’ambassade dit que 16 500 personnes se sont inscrites, mais estime que le nombre de citoyens français à résider au Portugal s’avoisinerait à 50 000.

    Plus de 5 000 retraités français au Portugal, bénéficient du cadre fiscal prévu pour les retraites étrangères, qui exempte de l’IRS durant une période de 10 ans.

    Les données disponibles montrent que les citoyens français ont investi environ 2.000 millions d’euros dans l’immobilier, dont deux tiers seulement dans la région de l’Algarve.

    Le rapprochement entre les deux pays est également noté dans les relations politiques. Cette année, le président français est venu passer des vacances au Portugal et le Premier ministre portugais est allé visiter l’Elysée à Paris. Macron reviendra au Portugal pour participer au sommet des interconnexions énergétiques, prévu en début d’année prochaine.

    Le Portugal nouvel Eldorado des Stars et People

    Les nombreux avantages du Portugal attirent également les stars du show business. De nombreuses stars y ont déjà élu domicile. La reine de la pop, Madonna, le chausseur le plus célèbre du monde, Christian Louboutin, l’ex-footballeur Eric Cantona, les acteurs Harrison Ford et Monica Bellucci ou encore le designer Philippe Starck ont un point commun : leur amour pour le Portugal où ils ont décidé de vivre. Et plus récemment le chanteur Florent Pagny qui a annoncé au Parisien sa décision de s’installer au pays du fado, pour des raisons fiscales entre autres.

    Ainsi la star David Hallyday et sa femme Alexandra Pastor ont pris la décision eux aussi de s’expatrier au Portugal, dès le début du mois de janvier, avec leur jeune fils Cameron de 13 ans. Le couple a lui aussi trouvé là-bas un endroit où profiter d’un quotidien plus ensoleillé. Une douceur de vivre à laquelle s’ajoute des avantages fiscaux non négligeables.

    Car là aussi le Portugal offre de nombreux avantages :

    • Une fiscalité avantageuse : Pas d’impôts sur l’héritage et sur la succession. Pas d’impôts sur la fortune. Pas d’impôts sur les royalties
    • Un parc immobilier abordable (même si on constate une nette augmentation des prix de l’immobilier avec l’arrivée des étrangers, l’immobilier reste encore très abordable pour ceux qui viennent de l’étranger)
    • Le coût de la vie de 25 à 30 % moins cher qu’en France
    • Une intimité préservée : Au Portugal, les célébrités ne sont pas harcelées par les photographes. « Le Portugal a moins de titres people que d’autres pays. Les stars portugaises, comme le footballeur Ronaldo, ont moins de problèmes chez eux qu’à l’étranger. Peu de paparazzis au Portugal et les gens respectent la vie privée des célébrités, car au Portugal la culture “people” n’est pas très développée. » C’est aussi pour cette raison que les Sarkozy, les princesses de Monaco, tout comme David Cameron viennent en vacances ici sans être importunés.
    • Un pays stable, calme et sûr : L’atout majeur du Portugal est sans nul doute la sécurité, notamment après le Printemps Arabe. Certaines destinations ensoleillées comme le Maroc ont en effet été perçues comme instables et joué en faveur du Portugal, qui bénéficie des mêmes atouts comme la plage, la mer, le climat et des prix pas chers ».
    • Une destination idyllique bien desservie : Eric Cantona s’est installé à Lisbonne en 2016, avec son épouse la comédienne et réalisatrice Rachida Brakni. « Mon fils et ma fille sont au lycée français, on vit au bord de la mer, à deux heures de Paris seulement, il y a le soleil, la bonne bouffe, la mixité sociale… J’adore la France, j’y reviendrai, c’est mon pays, mais Lisbonne nous offre un cadre de vie idyllique », expliquait-elle en février dernier dans les colonnes de Version Femina. Le Portugal est un pays bien desservi, par des vols réguliers pour Paris, ou autre autre capitale européenne.

     

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

    La croissance économique du Portugal offre des opportunités exceptionnelles aux créateurs d’entreprises

    Les réformes menées dans le domaine de l’emploi ont permis d’aboutir sur un marché du travail plus fort, sa politique fiscale pour les entreprises a eu des effets positifs sur l’attractivité du pays.

    La prévision de croissance a été récemment revue à la hausse le 13 avril dernier, passant de 1,5 % à 1,8 %.
    Tirée par les exportations, le pays a bénéficié du boom du tourisme, qui bat des records avec des recettes de 12,7 milliards d’euros en 2016. Le taux de chômage est descendu à 10 % et il est au plus bas depuis 2009.

    La technologie et l’innovation sont de véritables relais de croissance qui ont permis de rebooster les exportations dans le secteur agricole, automobile, électronique et le textile.
    Afin de palier à une baisse de la demande nationale, les entreprises portugaises ont dû s’internationaliser et ont bénéficié d’une reconnaissance, à l’étranger, de son savoir-faire technologique et de sa compétitivité.

    L’immobilier est aussi la pierre angulaire de cette reprise économique, fortement promu en France par la Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-Portugaise qui organise chaque année le seul rendez-vous du secteur de l’hexagone :le Salon de l’Immobilier et du Tourisme Portugais à Paris, qui a attiré, en mai, plus de 16000 français.

    Au-delà des seniors, les français sont de plus en en plus nombreux à entreprendre là-bas principalement dans le secteur touristique, immobilier et le service à la personne.

    Le pays a mis en place un dispositif unique en Europe Empresa na Hora (Une entreprise dans l’heure) permettant de créer son entreprise dans l’heure avec des conditions de création d’entreprise assouplies en limitant le nombre d’actes administratifs et réduire les coûts de démarrage.