• SAGRES : Le bout du continent Européen

    Posted on avril 27, 2012 by in Découverte

     

    C’est le plein été ! Dès l’aube le soleil brûle et quand les températures atteignent les 40°C au soleil, votre seule préoccupation : trouver où se rafraîchir ! Sagres est dès lors, l’endroit qu’il vous faut visiter. Entre Lagos et Sagres, vous parviendrez à perdre facilement 10°C.

    Sagres

    Située au sud du Portugal, Sagres est tout naturellement le point le plus au sud-ouest de l’Europe continentale : la fin de l’Europe.

    A peine descendu de voiture, un vent frais vous saisira et vous invitera spontanément à découvrir les stands qui vous proposent des pulls de pure laine, fabriqués dans la région. Bien équipés, vous pourrez alors parcourir le site et vous émerveiller par la beauté du paysage !

    « Fortaleza do Beliche »

    Ce n’est que lorsque vous apercevez le gris des remparts de la forteresse bloquant l’imposant plateau de la pointe de Sagres et que vous jetterez un regard sur les 10 km de falaises abruptes depuis le phare du Cap-Saint-Vincent, que vous ressentirez l’énorme importance de ce lieu historique, qui a été tout aussi important pendant l’âge des découvertes, que l’était le Cap Canaveral pendant les premières années de l’exploration spatiale.

    Sagres

    Lorsque le temps est clément, vous ressentirez une sensation puissante rien qu’en vous vous assiérez tranquillement n’importe où le long des falaises et que vous contemplerez la mer ou méditerez sur ces aventuriers extraordinaires qui ont réussi de cette façon.

    Sagres

    Ses vents au beau fixe attirent bon nombre de surfeurs, véliplanchistes et kitsurfeurs.

    Du Cap Saint-Vincent jusqu’à Sagres, ce site est parsemé de menhirs néolithiques, témoin de l’histoire d’un site sacré où repose Vincent de Saragosse (Saint célèbre, diacre et martyr du IVesiècle).

    Cet endroit est particulièrement visité pour son phare, son monastère, mais aussi sa forteresse

    Portugal« Fortaleza do Beliche » qui accueillit l’école navale créée par Infante Dom Henrique, le navigateur portugais, qui contribua à la découverte géographique, ainsi qu’à l’ouverture des liens commerciaux et culturels entre l’Europe et l’Orient.

    Infante Dom Henrique vécu à Sagres la plupart de sa vie, là qu’il mourut également en 1460. Il avait ouvert la voie aux

    Au-delà du panorama spectaculaire sur l’océan et le Cap de Saint-Vincent, on peut aussi reconnaître parmi les bâtiments sur le promontoire, la tour citerne, une muraille coupe-vent, les anciens logements et la caserne, ainsi que l’ancienne église paroissiale de Nossa Senhora da Graça.navigateurs, mais n’avait pas vécu assez longtemps pour savourer et partager les réussites de Bartolomeu Dias, qui doubla le Cap de Bonne-Espérance en 1488 ou celle de Vasco de Gama qui finalement poussa sa traversée maritime vers la route de l’Inde, en 1498.

    L’un des éléments qui suscite le plus d’intérêt chez les touristes, est une énorme rose des vents de 43 mètres de diamètre, constituée de pierres.

    Sagres

    Au cours de sa longue histoire, la forteresse « Fortaleza do Beliche » (classée monument national en 1910) fut la cible d’attaques, en raison de sa position stratégique sur la côte portugaise et partiellement détruite à plusieurs reprises : par le corsaire Francis Drake (en 1587), lorsque le royaume du Portugal était sous la domination de Philippe II d’Espagne.

    Sagres

    En référence à L’Europe, l’Asie et l’Afrique, Monde connu depuis l’Antiquité par les Européens, avant les voyages de Christophe Colomb, ce site, assez exceptionnel, est par ailleurs un vestige symbolisant le point de départ de la conquête du Nouveau Monde : l’Amérique et l’Océanie et des côtes africaines au XVe siècle.

    Sagres

    C’est notamment au large des côtes de Sagres qu’ont eu lieu de nombreuses batailles navales, notamment celle de 1797, entre l’Espagne et l’Angleterre.

    Pendant les années 1990, le site fut l’objet d’une restauration et d’une valorisation architecturale, conduite par l’architecte de Porto João Carreira. C’est à cette occasion, que la forteresse s’est dotée d’une salle d’expositions temporaires, d’un centre multimédia, de boutiques et d’une cafétéria.

    Horaires d’ouvertures

    De mai à septembre : de 10h00 à 20h30

    D’octobre à avril : de 10h00 à 18h30

    Fermé : le 1 mai et le 25 décembre

    Sagres…

    La ville de Sagres se résume à une rue principale et une place bâtie au XIXe siècle, sur les ruines du tremblement de terre de 1755, qui toucha la côte portugaise.

    A l’heure du déjeuner, vous apprécierez de vous attabler dans un petit restaurant de la ville, mais nul doute que le port de Sagres est l’endroit qu’il faut découvrir, ne seresse que pour assouvir son envie de grillades de poissons qui se fait insistante.

    Portugal

    Là, vous apprécierez le décor des barques colorées qui vous attendent près du ponton, le jeu des mouettes qui plongent en mer, pour attraper le poisson et les pêcheurs qui se préparent à partir en mer. En dehors de l’été, Sagres est une urbanisation assez calme.

    Portugal

    Cabo de São Vincente

    Sagres

    A 6 km de Sagres, la pointe occidentale de l’Europe, « le bout du monde » : falaise de 80 mètres dominée par un phare, construit en 1906, juste à côté d’un ancien couvent de nonnes. C’est ici, qu’il ne faut surtout pas manquer les couchers du soleil qui sont, dit-on, cent fois plus grands qu’ailleurs…

    Algarve

    Vous connaissez déjà Sagres !

    Votre avis nous intéresse, laissez nous un commentaire ci-dessous, merci.


One Response so far.

  1. Chassidy Lorenz dit :

    I’m impressed, I must say. Rarely do I encounter a blog that’s equally educative and engaging, and let me tell you, you’ve hit the nail on the head. The problem is something which too few men and women are speaking intelligently about. I’m very happy I stumbled across this during my hunt for something relating to this.